top of page

Transports en commun gratuits pour une transition climatique sociale 

L’Assemblée Citoyenne Bruxelloise veut réduire les émissions de CO2, entre autres en rendant les transports en commun accessibles à tous·tes. C’est pourquoi Agora.Brussels a voté le vendredi 9 février en faveur de cette résolution.



Une transition socialement juste

L’Assemblée veut que chaque citoyen·ne puisse contribuer à la lutte contre le changement climatique, y compris les personnes moins riches, malades, âgées et à mobilité réduite. Il s’agit non pas d’une responsabilité individuelle, mais de quelque chose que le gouvernement doit garantir.

L’Assemblée veut que chaque citoyen·ne puisse contribuer à la lutte contre le changement climatique. Il s’agit non pas d’une responsabilité individuelle, mais de quelque chose que le gouvernement doit garantir.

Transports en commun gratuit ?

Agora.Brussels reconnaît les efforts du gouvernement bruxellois dans ce domaine, tels que l’introduction d’un abonnement annuel pour les jeunes de moins de 25 ans et les personnes âgées de plus de 65 ans pour seulement 12€. Mais il y a aussi de mauvaises nouvelles : les tickets et abonnements normaux seront indexés de 6,8 % en septembre 2024. Bien que cette indexation ne s’appliquera pas aux abonnements des jeunes et des personnes âgées en 2024, elle pourrait se produire après 2025. Agora.Brussels ne souhaite pas que cette indexation ait lieu, car les hausses de prix excluront encore plus de personnes de l’utilisation des bus, trams ou métros, ce qui nuit tant à la politique climatique qu’à la lutte sociale.


Agora.Brussels reconnaît les efforts du gouvernement bruxellois, mais il y a aussi de mauvaises nouvelles : les tickets et abonnements normaux seront indexés de 6,8 % en septembre 2024.

Transition abordable et réalisable

C’est pourquoi Agora.Brussels a voté en faveur de la proposition de résolution “visant à introduire progressivement la gratuité des transports en commun à Bruxelles” (déposée par le PTB/PVDA). Cette résolution peut encourager le gouvernement à rendre les transports en commun gratuits pour les Bruxellois·e·s dans la Région. Elle propose également un plan d’action pour rendre cette transition réalisable. Selon cette résolution, la gratuité totale des transports en commun peut être financée en faisant payer aux entreprises de plus de 20 employés une indemnité pour les déplacements domicile-travail d’environ 400€ par an et par employé. Les employeurs financent déjà de nombreux abonnements de transport en commun. Il s’agirait donc simplement de systématiser le financement actuel. De plus, le transport en commun gratuit réduit les coûts inutiles en abolissant les portillons et les contrôles qui affectent les usagers les plus faibles et nuisent à la convivialité.*


Il faut favoriser le développement de la mobilité douce, en la rendant plus accessible financièrement, temporellement et physiquement pour tou·te·s

Pour reprendre les mots de l’Assemblée : “il faut favoriser le développement de la mobilité douce, en la rendant plus accessible financièrement, temporellement et physiquement pour tou·te·s, et ce, afin de diminuer l’impact du transport sur l’environnement et la santé des citoyen·ne·s.”


Commenti


bottom of page