top of page

Housing First discutée en Commission Logement

Face à l’explosion du nombre de sans-abri à Bruxelles, le mouvement citoyen Agora.Brussels appelle à l’adoption d’une vraie politique de Housing First en réservant un pourcentage de logements publics et sociaux aux sans-abri et de mieux soutenir les associations chargées de capter de tels logements. Sa résolution visant à renforcer la lutte contre le sans-abrisme en renforçant Housing First sera discutée le jeudi 28 septembre en Commission Logement du Parlement bruxellois.

Au-delà du sécuritaire, les vulnérabilités concentrées gare du midi appellent des solutions structurelles. Parmi celles-ci, le dispositif ‘Housing First’ consiste à fournir logement et accompagnement aux personnes sans-abris. Cette politique, réclamée et mise en œuvre par les associations de terrain, a montré son efficacité dans de nombreuses villes européennes. A Bruxelles, les exécutifs bruxellois soutiennent cette politique, mais n’offrent pas les conditions suffisantes pour la rendre contraignante.

Pour Pepijn Kennis, élu du mouvement citoyen Agora.Brussels au Parlement bruxellois, “l’exécutif se repose trop sur le secteur privé afin de fournir des logements aux sans-abris. Les associations sont aidées pour l’accompagnement psycho-social des personnes, mais sont confrontées à un manque de logements accessibles. Elles fournissent dès lors une grande énergie pour trouver des logements sur le marché privé, auprès des agences immobilières sociales ou par l'intermédiaire des communes ou CPAS. Mais cela crée de la concurrence entre elles et diminue leur temps disponible pour l'accompagnement social. Comment l'exécutif peut-il parler d’une politique ‘Housing First’ sans prévoir des logements d’abord? Les personnes sans-chez-soi ont un problème de logement avant d’avoir des problèmes psycho-médicaux.

Des solutions volontaristes pour améliorer Housing First existent: réserver une partie des logements sociaux aux sans-abris, adapter les loyers au revenu de ces personnes, diminuer la concurrence entre les associations chargées de capter des logements et alléger la norme des 24 usagers conditionnant l’agrément des opérateurs Housing First.

Agora se réjouit que sa résolution détaillant ces solutions soit examinée en Commission logement du Parlement bruxellois le 28 septembre 2023 (14h - salle 201).

留言


bottom of page