top of page

Rénovations et consultations: l'Assemblée Citoyenne Bruxelloise au parlement (janvier - février 2024)

Notre équipe parlementaire continue d’interpréter les résolutions de l’Assemblée Citoyenne. Petit aperçu des activités parlementaires d'Agora.Brussels dans cet article.


10 januari: Revenu de formation, crèches Actiris et stages non rémunérés


Lors de la réunion de la commission des affaires économiques et de l'emploi, Pepijn Kennis est intervenu auprès du ministre bruxellois de l'emploi à propos du revenu de formation, des crèches Actiris et des stages non rémunérés.


 

18 janvier: logement, coöperatives de logement et Airbnb


Pepijn a également soulevé des questions sur la menace d’AirBnB sur le marché du logement et a avancé les coopératives de logement comme solution possible à la crise du logement.




 

24 janvier: refuser une offre d'emploi Actiris pour des raisons éthiques



 

8 février: colloque commisssions délibératives


Au cours de cette législature, les Bruxellois·es ont davantage été impliqué·s dans la politique régionale, par exemple avec des commissions délibératives mixtes. Durant le colloque à propos de cet outil de participation citoyenne, Agora a formulé quelques pistes pour les améliorer afin de les rendre réellement inclusives.



 

19 février: proposition de consultation citoyenne


Le 19 février, certains partis de la majorité ont introduit une proposition de consultation citoyenne, alors que la proposition d’Agora à ce sujet attend d’être examinée depuis 2021. Le Parlement a décidé de mettre en place un groupe de travail afin de parvenir à un consensus entre les partis sur la manière de consulter les citoyens. Pepijn a également débattu de cette question à la télévision (BX1). L’argument que la Constitution ne permet pas aux citoyen·ne·s de s’exprimer revient souvent, d’où #OpenConstitution.


 

23 février: rénovations obligatoires


Lors de la séance plénière du 23 février, Agora est entre-autre intervenu sur la nouvelle ordonnance environnementale visant à rendre les rénovations obligatoires.


 

27 février: débat politique du VGC jeugdraad


La participation requiert l’inclusion de tous les citoyen·ne·s bruxellois·es. C’est pourquoi Agora a voté en faveur de l’extension du droit au dialogue, permettant aux jeunes dès 12 ans d’interpeller directement le Collège VGC. Lors d’un débat politique organisé par le conseil de jeunes du VGC, Pepijn a demandé de plus soutenir les jeunes bruxellois·es. Agora a également soumis une proposition visant à accorder plus d’attention à l’inclusion et à la diversité de genre dans le règlement intérieur du Conseil du VGC, qui a également été reprise dans les discussions sur le règlement intérieur du Parlement bruxellois.




 

Comments


bottom of page